Journées Thématiques « Capteurs Magnétiques & Électromagnétiques (EM) et Applications »

GT 3 Animateurs – organisateurs Manifestation titre Lieu précis Date
Aktham ASFOUR
Jacek GIERALTOWSKI
Capteurs Magnétiques & Électromagnétiques (EM) et Applications Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble (G2Elab), site GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, Grenoble 31 mai – 1er juin 2018

Après le succès des Journées Thématiques (JTs) du GT3/GDR Ondes CNRS 2451 « Capteurs Magnétiques & Électromagnétiques à haute sensibilité » en 2016 à Montpellier, la 2 ème édition de cette manifestation scientifique est organisée au Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble (G2Elab).

Objectif

L’objectif visé des (JTs) est de réunir la communauté académique et industrielle concernée par les capteurs magnétiques/EM (des phénomènes physiques aux applications), à savoir :

  • Les phénomènes physiques et les technologies émergentes des capteurs magnétiques/EM de demain : spintronique, imagerie magnétique haute résolution, effet Hall, structures magnoniques, détection de nanoparticules, etc…
  • La conception et la mise en œuvre des capteurs : conditionnement électronique / traitement du signal, caractérisation & calibration, etc…
  • Les dispositifs à capteurs magnétiques/EM : magnétomètres, réseaux de capteurs, capteurs intelligents et communicants, etc.
  • Les applications : RMN/IRM, géophysique, astrophysique, mesures industrielles (mesure d’énergie & contrôle non destructif), imagerie biomédicale et navigation, diagnostic par mesure de champ magnétique (moteurs électriques, dispositifs) , applications dans le domaine de la sécurité et applications « temps-réel » etc…
  • Toute autre proposition relevant de la thématique GT3/GDR Ondes concernant les capteurs magnétiques/EM.

Ces journées ont également pour objectif de donner l’opportunité aux participants (permanents, post-doctorants et/ou doctorants) de présenter oralement ou sous la forme de poster leurs travaux. Des présentations invitées seront également proposées et une table ronde organisée à la fin de l’événement.

 

Co-organisation & animation GT3/GDR CNRS 2451

  • J. Gieraltowski – animateur (GT3/GDR Ondes-LGO/IUEM/UBO)
Comité national de pilotage / Comité scientifique

  • A. Asfour (G2Elab)
  • C. Coillot (L2C)
  • C. Dolabdjian (GREYC)
  • J. Gieraltowski (LGO/IUEM)
  • C. Joubert (Laboratoire Ampère)
  • B. Pottier (LabSTICC/UBO)
  • J-P. Yonnet (G2Elab)
Comité d’organisation G2Elab

  • A. Asfour
  • F. François
  • O. Pinaud
  • L-L. Rouve
  • J-P. Yonnet

Lire la suite

Imagerie des milieux complexes en profondeur

GT 6 Animateurs – organisateurs Manifestation titre Lieu précis Date
Antoine DELON
Romain PIERRAT
Imagerie des milieux complexes en profondeur Amphi Sud, bât B, PHITEM, Université de Grenoble Alpes Mardi 5 juin 2018

Objectifs

L’objectif de cette journée thématique du GT6 est de permettre d’échanger autour de différentes problématiques, théoriques et expérimentales, liées à l’imagerie des milieux complexes avec un accent particulier sur l’imagerie en profondeur. Elle permettra également au plus grand nombre (en particulier aux doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs) de venir présenter leurs travaux. Toutes les contributions couvrant les thématiques du GT6 seront les bienvenues.

Orateurs invités :

  • M. Gross (Laboratoire Charles Coulomb, Université de Montpellier, CNRS, France) : Holographic methods for 3D microscopy: compressive sensing of sparse objects, tomography
  • J-M. Tualle (Laboratoire de Physique des Lasers, Université Paris 13, CNRS, France) : Speckle patterns analysis and acousto-optic imaging

Le programme est disponible au format PDF (9 pages).

Lire la suite

Advanced theoretical and numerical methods for waves in structured media

GT 1 Animateurs – organisateurs Manifestation titre Lieu précis Date
Animateurs du GT1 :
Boris Gralak, Julien DeRosny, Faouzi Triki et Dimitri Komatitch
Advanced theoretical and numerical methods for waves in structured media Mardi 13 mars :

IPGP – Institut Langevin,
1 rue de Jussieu 75005 Paris
13-14 mars 2018
Organisatrice invitée :
Anne-Sophie Bonnet-Bendhia (POEMS)
Mercredi 14 mars :

Campus Jussieu
Amphi Charpak
4 place Jussieu
75005 Paris

Objectifs

Le programme propose d’aborder les propriétés exotiques des ondes dans les nouvelles structures – comme les métamatériaux et les composants photoniques ou phononiques – notamment par le prisme du renouvellement des approches théoriques et numériques qu’elles demandent. Ces journées seront notamment l’occasion de discuter des dernières avancées dans ces domaines avec les différentes communautés impliquées : électromagnétisme, acoustique, mécanique, mathématiques appliquées et numérique.

Une large place sera laissée aux discussions autour des posters et une session spécialement dédiée à des propositions de benchmarks numériques sera organisée.

Orateurs étrangers invités :

  • M. Wegener (KIT, Karlsruhe) : 3D chiral mechanical metamaterials
  • C. Geuzaine (University of Liège) : GetDP, Gmsh and ONELAB
  • R. Craster (Imperial Coll. London) : Metamaterials for vibration control
  • J. Roman (Universitat Politècnica de València) : An overview of SLEPc

 

English version

The program proposes to address the exotic properties of waves in novel structures – such as metamaterials and photonic or phononic components – through the renewal of theoretical and numerical approaches they require. These days are intended to discuss recent issues and research advances in these areas, with all different communities involved: electromagnetics, acoustics, mechanics, applied mathematics and computing sciences.

Time will be devoted to discussions in the poster hall and a special session will organized to propose numerical benchmarks to the community.

Invited foreigner speakers:

  • M. Wegener (KIT, Karlsruhe) : 3D chiral mechanical metamaterials
  • C. Geuzaine (University of Liège) : GetDP, Gmsh and ONELAB
  • R. Craster (Imperial Coll. London) : Metamaterials for vibration control
  • J. Roman (Universitat Politècnica de València) : An overview of SLEPc

Inscription et Programme

Vous pouvez vous inscrire (gratuit et obligatoire) jusqu’au 28 février 2018 à cette adresse :

www.fresnel.fr/13-14-mars-2018-GT1-GDR-Ondes

Programme (22 pages, PDF)

Lire la suite

5ème édition de la journée sur la « Co-conception: capteurs hybrides et algorithmes pour des systèmes innovants »

Télécom ParisTech, 46 Rue Barrault, 75013 Paris
vendredi 9 novembre 2018
Journée des GDR ISIS, MIA, Ondes et MaDICS

APPEL A COMMUNICATIONS

La conception de systèmes d’acquisition d’images a connu un renouveau grâce aux approches « co-conçues » pour lesquelles le dispositif d’imagerie, de détection ou de mesure est étroitement associé aux algorithmes employés pour traiter les données.

Dans de nombreux domaines, tels que la photographie numérique, la microscopie, la télédétection, l’astronomie ou l’imagerie radar, de nouveaux dispositifs d’acquisition sont développés pour dépasser les performances des systèmes traditionnels, en termes de « qualité image », d’encombrement, de poids, de consommation d’énergie ou pour ajouter de nouvelles fonctionnalités aux caméras et instruments d’acquisition d’images et de vidéos. La conception de ces nouveaux instruments repose souvent sur une approche pluridisciplinaire pour modéliser et optimiser simultanément les paramètres de l’instrument et les traitements numériques en tenant compte des contraintes de l’application visée. La conception conjointe conduit à développer de nouveaux instruments dits « non conventionnels » ou « hybrides », pour lesquels l’instrument et les traitements sont indissociables.

Ces journées sont ouvertes à plusieurs thématiques, qui comprennent entre autres la liste suivante :

  • les nouvelles modalités d’imagerie non-conventionnelle, par exemple
    • imagerie plenoptique, light-field, restauration du front d’onde
    • imagerie multi-canaux (polarimetric and hyper-spectral imaging), multi-modale (imagerie photo-acoustique)
    • imagerie cohérente et interférométrique
    • microscopie confocale et nanoscopie
    • photographie computationnelle, synthèse d’ouverture, flutter-shutter, masques d’ouverture et de phase, bracketing & fusion multi-images, HDR, etc.
    • imagerie 3D, multi-stéréo, etc.
  • des nouveaux algorithmes associés à ces instruments
    • problèmes inverses en optique
    • compressed sensing pour imagerie non-conventionnelle
    • sur-résolution, déconvolution aveugle, etc.
  • la co-conception système – traitement, notamment :
    • la modélisation de la performance des systèmes, en lien avec leurs fonctionnalités
    • l’optimisation conjointe des paramètres d’un système et sa chaîne de traitement pour une fonctionnalité donnée
    • les nouvelles problématiques, les enjeux et questions encore ouvertes

L’objectif de cette rencontre est de favoriser les échanges entre tous les acteurs (industriels, académiques) de toutes les disciplines intéressées par ces nouvelles approches au travers :

  • de présentations orales
  • de posters
  • de démonstrations
  • de discussions informelles

Merci de nous faire parvenir vos propositions (max. 1 page par résumé) en spécifiant le format de présentation préféré (oral, poster, démo) par courriel, au plus tard le

30 septembre 2018

aux coordonnées suivantes :

Pauline TROUVÉ
ONERA
pauline.trouve@onera.fr
Yohann TENDERO
Telecom ParisTech
yohann.tendero@telecom-paristech.fr
Andrés ALMANSA
CNRS – MAP5, Université Paris Descartes
andres.almansa@parisdescartes.fr
Matthieu BOFFETY
Institut d’Optique
matthieu.boffety@institutoptique.fr

Lire la suite

fiche bilan : Capteurs Magnétiques & Électromagnétiques (EM) et Applications

Intitulé de l’événement : Capteurs Magnétiques & Électromagnétiques (EM) et Applications Dates : 31/05 – 01/06 2018
Lieu : G2Elab/UMR CNRS 5269, Grenoble
GTs impliqués : GT3 Partenariat hors GDR : G2Elab/UMR CNRS 5269, Grenoble et LGO/IUEM UMR CNRS 6538/UBO Brest
Mots clefs : capteurs magnétiques et électromagnétiques (EM), phénomènes physiques et technologies émergentes des capteurs de demain, électronique de spin, spintronique, magnonique, dispositifs, réseaux de capteurs, capteurs intelligents et communicants, applications, imagerie magnétique haute résolution, RMN, CND, magnétométrie à grande résolution et haute sensibilité, géophysique
# de participants : 44 # de posters : 11 # de présentations orales : 15
Bref descriptif de l’évènement :
La manifestation a été hébergée, co-organisée et cofinancée par le laboratoire G2Elab/UMR 5269 CNRS/Université Grenoble Alpes avec le concours et le cofinancement du laboratoire LGO/UMR CNRS 6538 de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) de l’UBO à Brest. Elle a eu lieu au site GreEn-ER du G2Elab à Grenoble. Les (JTs) ont été préparées en accord avec le budget alloué (GDR Ondes, G2Elab, LGO/IUEM) et se sont très bien passées. Compte-tenu du cadre exceptionnel et très agréable de Grenoble, on a réussi à organiser un beau « workshop » dans un domaine de pointe et en plein essor. Selon un sondage partiel, elles ont été appréciées dans tous les aspects de leur déroulement (niveau et étendue scientifique, accueil sur place, encadrement organisationnel, etc.). En particulier, on note un accueil très sympathique et professionnel apporté aux (JTs) par le G2Elab et par le Comité d’organisation des (JTs).
Bref bilan scientifique – grandes tendances :
Les thématiques abordées concernaient les problématiques de recherche d’actualité, comme : (i) Technologie de détection liée à l’électronique de spin/spintronique/magnonique, (ii) Dispositifs de détection pour les applications extrêmes (milieux biomédical, géosciences,..), (iii) Magnétométrie à haute sensibilité, (iv) Développement des dispositifs de détection électromagnétique (EM), (v) Réseaux de capteurs, capteurs communicants, etc. Ces (JTs) ont permis de discuter des dernières avancées dans le domaine avec les différentes communautés et l’industrie impliquée. Les présentations orales et posters étaient de haut niveau et scientifiquement représentatives et équilibrées. Elles représentaient, en totalité, quelques dizaines (~ 70) d’auteurs/co-auteurs de communications ou d’exposés et d’organismes de recherches distincts nationaux ou internationaux (CNRS, CEA, Universités, Centres de Recherches, DGA, Industrie, etc.). Ainsi, elles assuraient une palette représentative des prestations portant sur un large éventail de thèmes scientifiques et technologiques intéressant les participants.
Exposés invités :

  • Aktham Asfour (G2Elab-Grenoble), « Capteurs à Magnéto-Impédance Géante (GMI) : récents développements » (session plénière)
  • Olivier Klein (Spintech-Grenoble), « Building the « doped fiber  » for magnons with spin transfert torque to propagating spin-wave »
  • Nicolas Biziere (CEMES-Toulouse), « Influence de la structure des matériaux pour les applications en spintronique et magnonique »
  • Ursula Ebels (Spintech-Grenoble), « Spintorque driven excitations : Towards RF Wireless Communication »
  • Vianney Poiron (Gulplug-Grenoble) et Olivier Coutelou (Schneider Electric-Grenoble), « E-Cube : a self-powerded wireless sensor »
Faits marquants :
Le contour et l’étendue de ces JTs ont été fixés par le programme d’actions statutaires du GT3/ GDR Ondes CNRS 2451, inspirés par la « Mission pour l’interdisciplinarité » du CNRS et liés aux « Instruments aux limites », dans le cadre de besoins réels des capteurs innovants et de grandes performances, avec l’accent porté sur l’aspect innovant lié à l’électronique de spin, la spintronique et la magnonique. Il y avait 8 industriels ou semi-industriel présents, de type « start-up » ou bien confirmés (CNRS/Thales – lab. d’Albert Fert, prix Nobel de Physique en 2008, SPINTECH, par exemple).
Il est à rappeler que le GT3/GDR Ondes couvre plusieurs domaines, de la physique du capteur aux mathématiques appliquées, en passant par une modélisation fine du problème direct et par toutes les simulations numériques associées à la propagation d’ondes. Il se situe donc et tout naturellement au carrefour de plusieurs disciplines scientifiques.
Programme

Lire la suite

fiche bilan : Advanced theoretical and numerical methods for waves in structured media

Intitulé de l’évènement : Advanced theoretical and numerical methods for waves in structured media Dates : 13 et 14 mars 2018
Lieu : Institut Langevin (IPGP) et Jussieu (UPMC)
GTs impliqués : GT1 Partenariat hors GDR :
Mots clefs : modélisation des ondes, photonique, acoustique, numérique, mathématiques appliquées
# de participants :
91 (106 inscrits)
# de posters : 20 # de présentations orales : 26
Bref descriptif de l’évènement :

Le programme a proposé d’aborder les propriétés exotiques des ondes dans les nouvelles structures – comme les métamatériaux et les composants photoniques ou phononiques – notamment par le prisme du renouvellement des approches théoriques et numériques qu’elles demandent. Ces journées ont notamment été l’occasion de discuter des dernières avancées dans ces domaines avec les différentes communautés impliquées : électromagnétisme, acoustique, mécanique, mathématiques appliquées et numérique.

Bref bilan scientifique – grandes tendances :

Ces journées ont permis de rassembler les différentes communautés « modélisation numérique », « physique » et « mathématiques appliquées », mais aussi ondes acoustiques et électromagnétiques. Les exposés sollicités étaient équilibrés entre ondes électromagnétiques et acoustiques (mis à part les benchmarks essentiellement en photonique) et aussi entre chercheurs confirmés et jeunes (recrutés depuis moins de 10 ans). Une dizaine de posters (sur les 20) étaient présentés par des doctorants ou postdocs. Ces journées ont été un succès en terme de participation (plus de 90 présents) et la communauté de l’acoustique était bien représentée.

Lors des prochaines éditions, le travail sur les benchmarks numériques sera poursuivi, des exposés plus pédagogiques et plus simples seront encouragés, et une place plus importante sera réservée aux doctorants et postdocs avec par exemple une demi-journée organisée par eux et pour eux.

Exposés invités étrangers :

  • M. Wegener (KIT, Karlsruhe) : 3D chiral mechanical metamaterials
  • C. Geuzaine (University of Liège) : GetDP, Gmsh and ONELAB
  • R. Craster (Imperial College London) : Metamaterials for vibration control
  • J. Roman (Universitat Politècnica de València) : An overview of SLEPc
Faits marquants :

Les organisateurs ont sollicité 7 collègues afin qu’ils proposent des exemples de référence en photonique qui pourraient devenir (ou sont déjà pour certains) de véritables benchmarks numériques. Cette première étape sera poursuivie pour aboutir à des comparaisons de calculs avec différentes méthodes. L’objectif de moyen terme est de faire naître de nouvelles collaborations au sein de la communauté du GDR Ondes qui pourraient se concrétiser par des publications communes sur les benchmarks.

Lire la suite

Optique 2018 (Toulouse, du 3 au 6 juillet 2018)

Optique 2018Du 3 au 6 juillet 2018, Toulouse accueillera le grand congrès de la Société Française d’Optique qui réunit, tous les deux ans, la communauté opticienne nationale en proposant des thèmes aussi variés que les lasers, l’optique quantique, l’optique guidée, l’optique adaptative, les cristaux pour l’optique, la photonique organique, le diagnostic optique,…

Ce grand congrès, hébergé sur le site de l’Université Toulouse III-Paul Sabatier, sera ainsi l’occasion de fédérer les différentes branches de l’optique en France à travers plusieurs conférences plénières d’orateurs invités, associées à de nombreuses conférences thématiques et à des sessions posters propices aux discussions. Outre les présentations scientifiques, une session consacrée aux relations avec le monde industriel et une session pédagogique offriront également l’opportunité de nombreux échanges aux 650 congressistes attendus.

D’autre part, il est à noter que pour la deuxième édition consécutive, notre congrès aura comme invitée la Société Française de Physique avec l’intégration de son colloque PAMO (Physique Atomique, Moléculaire et Optique).

Le congrès Optique 2018 est organisé sur 4 jours pleins, alternant sessions plénières et 5 sessions en parallèles.

OPTIQUE Toulouse 2018 & ESOF

Enfin, au-delà du fait qu’en 2018 Toulouse sera sacrée Cité Européenne de la Science et accueillera, du 9 au 14 juillet, le grand forum pluridisciplinaire ESOF, le choix d’organiser cette importante manifestation dans notre ville a été motivé par le dynamisme et la diversité des acteurs académiques et industriels de la région.

Ainsi, plusieurs laboratoires, équipes de recherche et établissements d’enseignement supérieur sont d’ores et déjà fortement impliqués dans la mise en place d’OPTIQUE Toulouse 2018 qui, nous l’espérons tous, sera à la hauteur des attentes de notre communauté.

OPTIQUE Toulouse 2018 en quelques chiffres

  • 7ème édition de ce congrès biannuel
  • 11 clubs thématiques de la SFO représentés (dont 4 pour la première fois)
  • 650 congressistes attendus
  • 7h de session plénière
  • 70h de sessions spécifiques en parallèle
  • 5h30 dédiées au secteur industriel
  • 40 stands d’entreprises de l’éco-système de l’optique et de la photonique française

Lien direct

http://www.sfoptique.org/pages/congres-optique/optique-toulouse-2018

Lire la suite