Skip to main content

GT8 – Extraction de l’information et physique des images

En raison de l’amélioration constante des capteurs, des composants optiques et des moyens de calcul, de nombreuses mesures physiques, que l’on effectuait autrefois de manière ponctuelle sont maintenant fournies sous forme d’images. Parmi les nouveaux modes d’imagerie en plein développement, on peut ainsi citer l’imagerie optique pour la biologie (fluorescence, imagerie dans les milieux diffusants, …), l’imagerie satellitaire optique et SAR, l’imagerie polarimétrique, active, interférométrique, holographie numérique, etc. Ces nouveaux systèmes d’imagerie trouvent leurs applications dans de nombreux domaines : télédétection, défense, contrôle industriel, astronomie, sciences du vivant.

Le traitement des images joue un rôle essentiel dans le développement et l’exploitation de cette nouvelle génération de systèmes car il permet d’extraire de l’information à partir des grandeurs physiques enregistrées sur le capteur. Ce traitement est d’autant plus efficace qu’il prend en compte la physique de la formation de l’image. L’objectif de notre action est donc de susciter un dialogue et des collaborations entre les physiciens concepteurs de systèmes d’imagerie et les spécialistes du traitement d’images.

L’originalité de notre action est qu’elle constitue un groupe thématique commun aux GDR ONDES et ISIS. L’objectif du rattachement de ce groupe à deux GDR est de favoriser le dialogue entre physiciens (acousticiens, opticiens, électromagnéticiens) et traiteurs de signaux afin de concevoir de manière conjointe les systèmes d’imagerie et les algorithmes de traitement. Nous nous appuyons également sur des sociétés savantes telles que la SFO et le club EEA, qui nous permettent d’élargir notre audience et de faire ainsi mieux connaître les activités du GDR ONDES.

Notre mode d’action principal consiste à organiser chaque année des journées de travail appelées « Journées d’imagerie optique non conventionnelle » (JIONC) qui réunissent sur deux jours de 80 à 100 participants issus du monde académique et de l’industrie. Organisées à l’ESPCI à Paris, elles connaissent un succès qui démontre la vitalité de cette communauté. Elles sont co-organisées par les GDR ONDES et ISIS et parrainées par le club EEA et la SFO. Nous organisons ou co-organisons également chaque année d’autres réunions de travail plus spécialisées.

Les perspectives envisagées s’articulent principalement autour de la poursuite des JIONC compte tenu du succès remporté lors des précédentes éditions. L’introduction de conférences invitées permettant de faire un état de l’art dans les domaines traités et de sessions affiches, particulièrement adaptées au dialogue entre différentes communautés, sont des pistes que nous allons renforcer. Nous prévoyons également d’organiser d’autres réunions sur des thématiques plus ciblées.

Animateurs