PhD offer: Universal Launcher Antenna

Context

Communication links onboard launchers consist in 3 main functions: Telecommand, Trajectography and Telemetry. Each function currently operates over a dedicated frequency range within [0.4 GHz ; 6 GHz] and a specific antennas network is used for each one via different concepts.

Such an implementation is not optimal from an industrial point of view since it requires management of several antenna definitions with impacts on configuration control, supply chain, integration phase and cost with respect to the launchers needs.

Therefore a unique antenna concept operating over the whole frequency range [0.4 GHz ; 6 GHz] for all communication links could be an universal solution with a high added value for space applications. Developing such a solution for future launchers is the subject of the proposed PhD.

Description

This PhD offer is available at the Institute of Electronics and Telecommunications of Rennes (IETR – UMR CNRS 6164), France.
All information about objectives and required skills can be found in this document.

Contact

Mauro ETTORRE, IETR, CRN CNRS
mauro.ettorre@univ-rennes1.fr

Lire la suite

PhD offer: Low profile and broadband antennas for high speed wireless at 300 GHz

Context

A more efficient use of available spectrum does not suffice to reach the ultra-large bandwidths (BWs) required by wireless systems beyond 5G, and the use of frequencies in the Terahertz (THz) gap is the key to enable ultra-large BW wireless. The frequency range between 275 and 350 GHz is particularly convenient, owing to the following advantages: a) it has not yet been allocated; b) it presents atmospheric attenuation windows, which enable mid-range links and small cell deployment; c) the short wavelengths favor the design of on-chip antennas, integration and packaging; and d) THz links are less susceptible than optical wireless to air turbulence and humidity, fog, smoke, and rain.

One of the challenges in THz wireless communications consists in designing low-profile high-gain antennas efficiently coupled to continuous-wave THz sources at room temperature, to compensate for the propagation loss. Moreover, appropriate radiation patterns must be tailored for the antennas in each THz wireless system. For instance, directive pencil beams will suffice for point-to-point links, whereas small cells will demand a multi-beam system with broader angular coverage.

Description

This PhD offer is available at the Institute of Electronics and Telecommunications of Rennes (IETR), France.
All information about objectives and required skills can be found in this document.

Contact

Dr. David GONZALEZ OVEJERO, IETR
david.gonzalez-ovejero@univ-rennes1.fr
Dr. Mauro ETTORRE, IETR
mauro.ettorre@univ-rennes1.fr

Lire la suite

PostDoctoral offer: Low-profile steerable antenna in Ka-band

Context

Institut d’Électronique et de Télécommunications de Rennes (IETR), UMR CNRS 6164. Rennes, France.

Overview

Compact and efficient antenna architectures are key enabler solutions for on-board electromagnetic applications (telecommunications, radars, electronic warfare, etc.). Current solutions use cumbersome mechanical systems, or expensive but flat electronically steered phased arrays.

High data rates require the large bandwidth available at Ka-band but also extremely flat and steerable antennas to be integrated on the fuselage of moving platforms. The main technical and scientific challenge of the project is the development of a very low profile antenna architecture able to steer in a fast and efficient way its main beam over a large angular sector and wide band.

The main goal of the project is to develop a disruptive, modular and ultra-low-profile antenna architecture for the next generation of high data rate satellite communication systems for moving platforms.

Description

All information about the desired skills and experience can be found in this document.

Contact

Mauro ETTORRE, IETR, CRN CNRS
mauro.ettorre@univ-rennes1.fr
David GONZALEZ OVEJERO, IETR, CRN CNRS
david.gonzalez-ovejero@univ-rennes1.fr

Lire la suite

Offre de thèse : Nouvelles procédures pour la mesure rapide et robuste d’antennes en champ proche et lointain

Contexte

Pour répondre à des besoins toujours plus exigeants en termes de bande de fréquence et de fonctionnalités (reconfigurabilité, multifaisceaux), la complexité des structures rayonnantes a
considérablement augmenté ces dernières années. Par conséquent, leur caractérisation est devenue de plus en plus difficile et coûteuse. De plus, de manière générale les fréquences de fonctionnement des antennes augmentent ce qui contribue à accroître le temps de caractérisation et rend l’acquisition précise de la phase difficile.

Objectifs

Cette thèse, à pourvoir à l’Institut d’Electronique et des Télécommunications de Rennes (IETR – UMR CNRS 6164, Université de Rennes 1), a pour objectif de proposer des procédures de mesure d’antennes plus rapides et plus robustes que les techniques existantes. Une solution récente a été appliquée avec succès pour accélérer la caractérisation des antennes en champ lointain. Elle est basée sur la représentation parcimonieuse du champ lointain en harmoniques sphériques scalaires. Cette approche prometteuse devra être étendue pour caractériser rapidement les antennes mesurées en champ proche sphérique. Par ailleurs, les techniques de caractérisation des antennes à partir de mesures sans phase du champ électromagnétique sont à la fois plus robustes aux incertitudes en positionnement de la sonde de mesure et moins coûteuses. Les récents progrès effectués pour résoudre les problèmes de reconstruction de la phase seront transposés à la problématique de la caractérisation d’antennes pour développer une procédure robuste de mesure d’antennes.

Description

Toutes les informations sont disponibles :

Contact

Benjamin FUCHS (IETR), directeur de thèse
benjamin.fuchs@univ-rennes1.fr
Gwenn LE FUR (CNES), co-encadrant
these@cnes.fr

Lire la suite

Offre de thèse : Sécurisation sur la couche physique d’un lien radio utilisant la technique Full Duplex

Contexte

Cette thèse est à pourvoir au pôle MOM (Microondes, Optoélectronique et Matériaux) du Lab-STICC UMR 6285(ENSTA Bretagne et Université de Bretagne Occidentale), qui regroupe des compétences autour de l’amélioration et du développement de nouvelles topologies de circuits électroniques hyperfréquences (Front-end radio) avec également une expertise « systèmes » et « intégration systèmes ». Le savoir- faire de l’équipe porte tout particulièrement sur la reconfigurabilité en fréquence des dispositifs du front-end radio (antennes, filtres, déphaseurs, atténuateurs, …) et sur le développement de topologies large-bande et/ou multi-standard dédiée.

Description

Toutes les informations sont disponibles dans ce document. Début souhaité en janvier 2018.

Compétences requises

Compétences en électronique radiofréquences et hyperfréquences (CAO circuits et électromagnétiques) ainsi qu’en conception d’antennes. Bonnes notions en mathématiques appliquées. CV détaillé, copies de diplômes, relevés de notes, lettres de recommandation et de motivation à envoyer par mail.

Contact

André Pérennec (UBO) , Directeur de thèse
andre.perennec@univ-brest.fr
Tél: 02 98 01 65 05
Raafat Lababidi (ENSTA-Bretagne), co-encadrant
raafat.lababidi@ensta-bretagne.fr
Tél: 02 98 34 89 50

Lire la suite

CDD / PostDoc: Research scientist for high-frequency technology and antenna design (m/f)

Context

The French‐German Research Institute of Saint‐Louis (ISL) situated in the border triangle of Germany, France and Switzerland is an internationally renowned research institute belonging to a global industrial and economic network. The spectrum of our core activities comprises a variety of topics: aerodynamics, energetic and advanced materials, lasers and electromagnetic technologies, protection, security and situational awareness. Our activities are related to both basic and applied research.

Description

All information about job status and objectives can be found in this document.

Contact

French-German Research Institute of Saint-Louis
Mrs. Isabel BORCHERT – 5 rue du Général Cassagnou – BP 70034
68301 SAINT LOUIS CEDEX – France
Phone: +33 (0)3 89 69 51 31

Lire la suite

Offre de Post-Doctorat pour le développement d’antennes et métamatériaux textiles pour la récupération de l’énergie électromagnétique ambiante

Contexte

Ces dernières années, les objets connectés se sont immiscés dans la vie quotidienne, et des textiles connectés commencent à être proposés sur le marché. D’autres produits, dits textiles intelligents, comportant des capteurs et modules d’électroniques embarquées se sont aussi développés en s’orientant vers le marché professionnel (vêtements militaires ou de sécurité) et vers les domaines de la santé et du sport. Cependant, leur fiabilité reste discutable en particulier à cause de problèmes liés à la connectivité et à l’alimentation des modules électroniques. Parmi différentes solutions d’alimentation, la récupération de l’énergie électromagnétique ambiante (ondes Wifi, GSM, TNT) est envisagée. Pour récupérer cette énergie, il est nécessaire de développer des antennes rectifiées (rectennas) composées dans le principe d’une antenne et d’un circuit de redressement. Cependant, une variante à l’antenne peut être l’utilisation de la localisation des champs observée dans les structures métamatériaux, et le circuit de redressement peut être réalisé au moyen d’une électronique dédiée.

Le projet LUMINOPTEX est un projet Interreg France-Wallonie-Vlaanderen qui porte sur la conception et la mise en œuvre de nouveaux textiles intelligents pour des applications d’éclairage ambiant autonome dans les contextes du design intérieur, des tissus décoratifs ou de la signalétique. Le projet fédère les compétences de six partenaires : le centre de R&D Materia Nova de Mons (Chef de file), le centre de R&D CENTEXBEL de Gand, le laboratoire GEMTEX de l’école d’ingénieur ENSAIT de Roubaix, l’IEMN (Institut d’Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie) de Villeneuve d’Ascq, l’ICTEAM de l’Université Catholique de Louvain, et le CIRMAP de l’Université de MONS. Dans le cadre de ce projet, les travaux menés par l’IEMN et l’ENSAIT portent plus particulièrement sur le développement de textiles permettant la récupération de l’énergie électromagnétique ambiante.

Description du poste

Dans le cadre du projet LUMINOPTEX, la personne recrutée aura pour mission le design et la caractérisation électromagnétique d’antennes et de structures métamatériaux textiles permettant de capturer le plus efficacement possible l’énergie des ondes WiFi et GSM. Pour cette application, les métamatériaux textiles pourront être considérés comme solution pour réduire la taille des antennes ou comme motifs résonnants propres permettant la localisation du champ électromagnétique en vue d’une amélioration de la conversion AC/DC.

Dans un premier temps, il sera demandé de définir et d’optimiser des antennes et des métamatériaux réalisables en technologie textile (broderie, tricot, tissage) par l’intermédiaire de simulations sur des logiciels commerciaux (HFSS, CST). Les structures seront alors proposées au partenaire ENSAIT et discutées avec lui. L’ENSAIT prendra alors à sa charge la fabrication de prototypes, et des simulations supplémentaires pourront être nécessaires suivant les contraintes de fabrications rencontrées. La seconde partie des missions portera sur la caractérisation électromagnétique des structures fabriquées à l’ENSAIT (pertes de retour, adaptation d’impédance, directivité, diagramme de rayonnement). Ces caractérisations seront menées au sein des plateformes de caractérisations RF et CEM de l’IEMN. Enfin, l’étude du circuit de rectification ne fait pas partie des missions principales de la personne recrutée. Cependant, elle pourra être sollicitée ponctuellement pour contribuer aux caractérisations électromagnétiques de composants et circuits électroniques dédiés, développés parallèlement dans le cadre du projet LUMINOPTEX.

Profil du candidat

Vous êtes docteur en électronique ou en physique appliquée spécialiste des hyperfréquences.
Vous avez une expérience notable en caractérisations électromagnétiques et vous maîtrisez les logiciels de simulations HFSS et/ou CST. Vous avez des connaissances approfondies en hyperfréquences, et des connaissances en métamatériaux seraient appréciées.
Idéalement, vous avez déjà développé des antennes rectifiés.
Vous êtes intéressé(e) par le développement des textiles intelligents.

Conditions de poste

  • Type de contrat : Post-doctorat sur 12 mois prolongeable jusque 6 mois.
  • Source de financement : contrat Interreg France-Walonie-Vlaanderen LUMINOPTEX.
  • Lieu : Institut d’Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie à Villeneuve d’Ascq (www.iemn.fr).
  • Début du contrat prévu : dernier trimestre 2017.
  • Rémunération brute : ~30k€/an, suivant grilles salariales réglementaires et selon le profil et l’expérience du candidat.

Candidature

  • Envoyer votre CV et une lettre de motivation développant votre expérience au format pdf à l’adresse ludovic.burgnies@iemn.univ-lille1.fr
  • Merci de limiter à 2Mo maximum la taille pour l’ensemble des documents envoyés.

Lire la suite

Workshop « Eléments Rayonnants du Futur », 21 Sept. 2017, Angoulême

L’émergence de nouveaux défis dans les domaines des télécommunications, du spatial, de l’automobile ou de l’Internet des objets, oblige à proposer des solutions d’antennes et de front-ends innovants.

Cette journée consacrée aux « Eléments rayonnants du futur » propose à des acteurs industriels d’exprimer leurs besoins et attentes sur ces thématiques, et permettra à des universitaires et instituts d’exposer leurs travaux les plus récents.

L’objectif étant de favoriser les échanges, et ainsi ouvrir des voies pour lever des verrous technologiques et conceptuels.

Plus d’informations sont disponibles ici.

Lire la suite