offre d’emploi de CDD : Ingénieur Chercheur (H/F) – Hyperfréquences

Contexte

Détect Réseaux est une entreprise lyonnaise ayant développé un savoir-faire reconnu dans la détection et le géoréférencement de réseaux enterrés. Première franchise nationale de la détection de réseaux, Détect Réseaux déploie sur toute la France un réseau d’experts indépendants et expérimentés. L’entreprise en expansion, est présente à Lyon, Nantes, Montpellier, Dijon, Tulle, Saint-Étienne et Paris.
Les experts Détect Réseaux interviennent au cœur de situations complexes où la moindre erreur porte à conséquence. La fiabilité des données mesurées est leur priorité.

A partir de cette expertise dans le domaine des géosciences appliquées aux Travaux Publics, la Société a, en partenariat avec un laboratoire de recherche de base (Institut Fresnel, Marseille) spécialisé en imagerie hyperfréquence, projeté un tout nouvel équipement d’inspection aux performances décuplées et capable de nouvelles applications.

Description

Elle recherche un ingénieur/chercheur (H/F) si possible avec quelques années d’expérience dans le domaine des hyperfréquences pour avaliser ce projet à fort contenu scientifique et technique en conduisant la réalisation du dispositif multi/antennes, multifréquences projeté. Il aura en charge tout d’abord la réalisation d’un démonstrateur prototype version 0 capable d’opérer sur un site témoin afin de montrer la faisabilité de l’approche
choisie. Cette première étape de concrétisation sera de courte durée (6/8 mois) et sera prolongée par un travail d’optimisation (impliquant une part de recherche) devant amener à échéance de quelques années (2 à 3 environ) à un prototype définitif donnant l’image la plus expressive jamais atteinte du sous- sol inspecté.

Conduit en coopération étroite entre le laboratoire de recherche apportant les bases scientifiques et l’entreprise Detect Réseaux apportant son terrain d’expérimentation, ce travail implique la connaissance des champs
électromagnétiques, leur propagation ainsi que la spécificité du domaine hyperfréquence. Des compétences en électronique hyperfréquence ainsi qu’en conception d’antenne seraient appréciées.

D’autres informations dans ce document.

Contact

Jean-David BIGONI
jdbigoni@detect-reseaux.fr
01 80 88 45 91 / 06 01 78 53 63

Lire la suite

Offre de thèse : Méthode de détection et de reconnaissance d’attaques cybernétiques par une surveillance multi-couches

Contexte

Les évolutions en cours dans le domaine des transports accordent un rôle de plus en plus important aux communications sans fils. Ces communications sans fils peuvent s’établir entre les véhicules, entre les véhicules et les infrastructures ou encore pour des services aux usagers. De nombreux projets s’appuient sur ces technologies sans fils pour optimiser les transports de demain et améliorer le confort et les services aux usagers. Parallèlement, la présence de terminaux au cœur des véhicules peut constituer des points de pénétration dans les systèmes de transport pour y mener des actions malveillantes et nuire à leur fonctionnement.

Ce travail s’inscrit ainsi dans la surveillance des signaux en présence pour y déceler des actions critiques. Les signaux auxquels nous nous intéressons peuvent être des signaux EM échangés entre les terminaux de communication et des flux de données circulant sur la couche liaison de données. L’idée est d’identifier des indicateurs d’attaques pertinents, construits à partir de la surveillance simultanée de ces deux couches et d’élaborer des techniques de classification permettant de qualifier les attaques en présence.

Ce sujet met en jeux plusieurs compétences (interférences et environnement EM, techniques d’acquisition, traitement du signal, méthodes de classification, systèmes de communication, informatique et systèmes adaptatifs). Ainsi, l’équipe encadrante est composée de 3 personnes présentant des compétences complémentaires pour couvrir les différents domaines cités.

Description

Ce travail de thèse, proposé par le Laboratoire Électronique Ondes et Signaux pour les Transports (LÉOST, Université de Lille) s’inscrit dans la suite ou la complémentarité des travaux menés par l’IFSTTAR dans les projets SECRET (EU), X2Rail (EU) et SECOURT (ELSAT2020). Il s’agit de renforcer notre place dans ce domaine et de consolider nos collaborations autour de ce sujet.

Vous trouverez d’autres informations complémentaires :

Contact

Directeur de thèse
Anthony FLEURY (IMT Douai, Département Informatique et Automatique)
anthony.fleury@mines-douai.fr
 
Co-directeur de thèse
Virginie DENIAU (Ifsttar, COSYS-LEOST)
virginie.deniau@ifsttar.fr

Lire la suite