Offre de thèse : Mise en oeuvre d’une plateforme de mesure aéroportée pour la préparation de la mission altimétrique spatiale EU/US SWOT (projet SWALIS)

Contexte

La télédétection spatiale utilisant des radars microondes a de nombreuses applications dans les domaines scientifiques, commerciaux et stratégiques. Ces radars fournissent, entre autres, des données de radiométrie, de distance et de vitesse. L’exploitation de ces données exige une bonne connaissance de la physique de la mesure pour la conversion des paramètres de mesures en produits pour l’application concernée. Pour l’étude de thèse proposée, on s’intéressera plus particulièrement au cas de l’hydrologie qui utilise des observations à faible incidence (proche du nadir).

Description

Le travail de thèse, proposé par le laboratoire de l’IETR (site de l’INSA), campus de Beaulieu, Rennes, se divise en 2 grandes parties : partie traitement et partie acquisition dont le but final est de fournir des informations de rétrodiffusion pour les modèles de simulation et permettant de recaler les données SWOT.

Plus d’informations à propos des connaissances requises et du profil recherché sont disponibles dans ce document.

Contact

stephane.meric@insa-rennes.fr
eric.pottier@univ-rennes1.fr
Tél. (0)2 23 23 87 28
Tél. (0)2 23 23 57 63

 

Les étudiants intéressés par le sujet doivent envoyer :

  1. CV mettant en avant une bonne connaissance des domaines qui seront abordés durant le travail de thèse
  2. lettre de motivation
  3. bulletins de notes (au moins de l’année d’équivalence M1 et au mieux M2)
  4. lettres ou références de recommandation.

Lire la suite

Offre de thèse : Nouvelles procédures pour la mesure rapide et robuste d’antennes en champ proche et lointain

Contexte

Pour répondre à des besoins toujours plus exigeants en termes de bande de fréquence et de fonctionnalités (reconfigurabilité, multifaisceaux), la complexité des structures rayonnantes a
considérablement augmenté ces dernières années. Par conséquent, leur caractérisation est devenue de plus en plus difficile et coûteuse. De plus, de manière générale les fréquences de fonctionnement des antennes augmentent ce qui contribue à accroître le temps de caractérisation et rend l’acquisition précise de la phase difficile.

Objectifs

Cette thèse, à pourvoir à l’Institut d’Electronique et des Télécommunications de Rennes (IETR – UMR CNRS 6164, Université de Rennes 1), a pour objectif de proposer des procédures de mesure d’antennes plus rapides et plus robustes que les techniques existantes. Une solution récente a été appliquée avec succès pour accélérer la caractérisation des antennes en champ lointain. Elle est basée sur la représentation parcimonieuse du champ lointain en harmoniques sphériques scalaires. Cette approche prometteuse devra être étendue pour caractériser rapidement les antennes mesurées en champ proche sphérique. Par ailleurs, les techniques de caractérisation des antennes à partir de mesures sans phase du champ électromagnétique sont à la fois plus robustes aux incertitudes en positionnement de la sonde de mesure et moins coûteuses. Les récents progrès effectués pour résoudre les problèmes de reconstruction de la phase seront transposés à la problématique de la caractérisation d’antennes pour développer une procédure robuste de mesure d’antennes.

Description

Toutes les informations sont disponibles :

Contact

Benjamin FUCHS (IETR), directeur de thèse
benjamin.fuchs@univ-rennes1.fr
Gwenn LE FUR (CNES), co-encadrant
these@cnes.fr

Lire la suite